La Cité de l’Air

Extrait d’une notice écrite dans le cadre professionnel.

La Cité de l’Air est un îlot parisien avec un gabarit alternatif à la ville dense qui l’encercle : il s’agit d’une parcelle aux larges côtés ouverts sur les rues adjacentes. Cet îlot sera prochainement réhabilité. Les époques de constructions in situ s’étalent depuis le début du siècle avec des grappes de bâtiments aux allures caractéristiques des modes architecturales ; mais une particularité commune subsiste en dépit des modes : ces bâtiments sont construits avec une large distance entre eux. Au cours du siècle passé, la période du tout voiture a détérioré la lisibilité de la parcelle en créant de nombreux stationnements et en infligeant des entrées de bâtiments désorientées et sans lien avec la dimension humaine de la parcelle : le piéton y était alors relégué à une catégorie subalterne à la voiture. La proposition pour projet pour la réhabilitation, dont l’exclusion de la voiture dans la parcelle était un souhait de la maîtrise d’ouvrage, a été donc axée vers une relocalisation des accès principaux de tout bâtiment. Ainsi re-positionnées, ces entrées s’inscriraient sur un parcours dans lequel la personne humaine se sentirait au centre de la dimension architecturale de l’îlot.

2010.